Conseils & Réservations : 01 83 77 01 10 Paiement sécurisé Norton

10 musées & monuments à découvrir

Pour une immersion dans l'histoire & la culture locale

Plus qu’une simple destination balnéaire, l’île Maurice regorge de musées et de monuments, pensés pour transmettre son héritage culturel et historique. Ces vestiges contribuent à l’éducation de tous, locaux comme voyageurs curieux. Des lieux privilégiés pour en apprendre plus sur ce pays haut en couleurs, au passé d’une richesse insoupçonnée.

Les musées

La route du thé au Domaine des Aubineaux

Le domaine des Aubineaux est une vaste maison coloniale métamorphosée en un musée du thé, abritant des antiquités, photographies, tableaux et meubles datant de la Compagnie des Indes orientales. Dans ce jardin luxuriant, on trouve de vieilles écuries qui se sont transformées en salles de réunions, boutiques et distilleries. C’est là que le processus de production d’huiles essentielles vous sera dévoilé. La dégustation des thés locaux se fait quant à elle dans l’ancienne salle de billard. Pour en apprendre plus sur l’histoire du thé, il faut se rendre ensuite à l’usine de thé de Bois Chéri où on trouve la première plantation de l’île, étendue sur 250 hectares et produisant jusqu’à 700 tonnes de feuilles de thé par an.

Musée du thé

Une découverte moderne au Blue Penny Museum

La visite au musée Blue Penny, inauguré en 2001, commence par l’histoire maritime de l’île avec les plus grandes explorations menées dans l’océan Indien. Dans les galeries, on trouve des cartes géographiques retraçant les voies empruntées par les Portugais et autres navigateurs de l’époque, leurs essais, erreurs et exploits. On découvre ensuite le vieux Port Louis des XVIIIe et XIXe siècles, représenté à travers des peintures. Chaque illustration est accompagnée d’une photographie actuelle du même lieu, permettant de mesurer l’ampleur de l’évolution. Puis, on s’aventure dans l’histoire postale de l’île qui a été la première colonie britannique et le cinquième pays au monde à fabriquer des timbres ! Enfin, la découverte s’achève avec l’histoire de Paul et Virginie de l’écrivain français Bernardin de Saint-Pierre.

La colonisation française au musée Frederik Hendrik

Ce musée se situe tout près du site historique du Vieux Grand Port, classé patrimoine national. On peut y apercevoir les vestiges d’origine française, bâtis sur les ruines du fort hollandais Frederik Hendrik après 1753, et aussi les ruines de la première église catholique de l’île, établie par Mahé de Labourdonnais ainsi qu’une poudrière construite durant la colonisation. De nombreux objets trouvés lors des fouilles archéologiques sont présents : pièces de monnaie, poteries d’époque, perles... On y admire également des peintures de Frederik Hendrik, de Maurice de Naussau, des cartes datant du XVIIe siècle et un modèle de navire marchand d’Inde orientale.

Musée Frederik Hendrik

L’importance de la canne à l’Aventure du Sucre

L’Aventure du Sucre s’est installée dans l’ancienne usine sucrière de Beau Plan, à proximité du superbe jardin de Pamplemousse. Ce musée interactif met en scène l’histoire de la canne à sucre et son importance dans l’économie locale durant plus de 300 ans. À travers des maquettes animées, des albums géants à feuilleter et des courts-métrages adaptés à petits et grands, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur l’industrie du sucre à l’île Maurice ! De ses débuts, avec l’utilisation des cheminées anciennes, à son avancée technologie. La visite se termine en beauté avec la dégustation de différentes variétés de sucres non raffinés, ainsi que du rhum local.
L’Aventure du Sucre

L’histoire de l’île au musée naval de Mahébourg

Le musée naval de Mahébourg, est situé dans le village éponyme qui doit son nom au gouverneur Mahé de Larbourdonnais. Il s’agit d’une ancienne demeure coloniale construite en 1772, transformée en musée naval par les Britanniques. Ses trois étages mettent en avant l’histoire sociale et culturelle de Maurice d’autrefois. Dans les galeries, de nombreux objets datant de l’époque des colonies et des batailles navales importantes ainsi que des meubles utilisés par les gouverneurs sont fièrement exposés. Dans la section hollandaise du musée, vous découvrirez des pièces insolites tels qu’un rare astrolabe de 1568, récupéré dans l’épave du navire Banda.
Musée naval de Mahébourg

Les monuments

La Route des Esclaves au Morne Brabant

Le monument international de la Route de l'Esclave au Morne Brabant a été dévoilé le 1er février 2009 au pied de cette montagne symbolique, connue pour avoir été le refuge d’esclaves en fuite durant la période coloniale. Ces statues se trouvent dans un jardin parsemé d’une végétation indigène riche, et semblent dominer la péninsule, la falaise, la mer... L'initiative d'ériger ce monument au pied du Morne Brabant souligne la résistance à l’esclavage et le rôle de l’île dans la traite. C’est également un lieu où l’on vient commémorer l’abolition de l’esclavage et rendre hommage aux disparus.
La Route des Esclaves au Morne Brabant

L’Aapravasi Ghat, la diaspora moderne des travailleurs

Situé dans la baie de Trou Fanfaron à Port-Louis, ce site classé patrimoine mondial de l’UNESCO marque symboliquement, par sa position entre terre et mer, la transition entre l’ancienne et la nouvelle vie pour les immigrés sous contrat. Ce site historique a servi de « dépôt d’immigration » par le gouvernement britannique en 1849 et a joué un rôle primordial dans l’histoire de Maurice. C’est ici que sont arrivés les travailleurs d’Inde, de Chine, d’Asie du Sud-Est et d’Afrique, et que la population mauricienne est devenue un véritable melting pot.  Cette immigration sous contrat initiée par les Britanniques s’appelait la Grande Expérience. Elle avait pour but de montrer au monde que la supériorité d’une nation reposait sur le « travail libre » et non pas sur le travail des esclaves.

Aapravasi Ghat

La Citadelle de Port-Louis & la colonisation britannique

C’est sur une colline de la capitale que l’on trouve la Citadelle de Port-Louis, également nommée Fort Adélaïde en l’honneur de l’épouse du roi d’Angleterre William IV. Ce fort est le dernier des quatre principaux construits par les Anglais après leur arrivée. On y trouve des édifices militaires anglais, comprenant le quartier des officiers, des soldats, la cour principale ou la poudrière. Les énormes pierres ont été taillées à partir de blocs de basalte. De nos jours, la Citadelle est toujours visitée par les Mauriciens qui viennent admirer la vue panoramique sur de la ville, de l'hippodrome du Champ de Mars, du Caudan et des montagnes.

La Citadelle de Port-Louis

La Tour Martello, une découverte insolite

La tour Martello se trouve sur la plage de La Preneuse, à Rivière-Noire. Elle doit son nom à une tour de défense située à la pointe de Mortella en Corse. Les Anglais, impressionnés par sa réssitance lors d’une bataille s’en inspirèrent et la nommèrent ainsi, en faisant une petite faute d’orthographe. À l’intérieur de cette ancienne structure militaire d’environ 12m de haut et 15m large, on découvre un musée abritant uniformes militaires, ustensiles de cuisine, répliques d’armes de l’époque, divers objets retrouvés lors des fouilles et une maquette de la frégate française La Preneuse, qui s’illustra lors d’un combat naval en 1799.

La Tour Martello

Le château du Réduit, la maison du Président

Le Château du Réduit a été bâti sous les ordres de Barthelemy David, successeur de Mahé de Labourdonnais. Il se situe sur un site paradisiaque à quelques kilomètres du village de Moka. Avec un paysage luxuriant qui fascine les visiteurs depuis des siècles, il offre une vue sur Le Bout du Monde, la rencontre de deux rivières coulant dans l’océan. La construction du château a commencé en 1746 et a été achevée deux ans plus tard. Le but était de créer un refuge pour femmes et enfants en cas d’attaque des Britanniques. Le Réduit fut la résidence officielle de tous les gouverneurs, puis celle de tous les présidents de l’île. Vous y découvriez le salon d’honneur où se déroulent les cérémonies officielles et la salle des fêtes qui accueille les dîners les plus importants.

Le château du Réduit